Violer des droits

Young arabian woman in hijab. Yashmak.

Ainsi donc, et contrairement à ce qu’il avait prétendu dernièrement, le premier ministre Legault s’est (enfin) rendu à l’évidence: son projet de loi sur la laïcité emploiera, d’entrée de jeu, la très honnie disposition de dérogation. […] l’utilisation de cette même disposition de dérogation est parfaitement rarissime, et ce, pour des motifs faciles à comprendre: quel politicien souhaite se présenter devant l’électorat en se vantant d’avoir violé certains droits ou libertés?

Ce contenu a été mis à jour le 30 décembre 2018 à 17 h 27 min.