Quand l’idiot regarde le doigt

Malgré la réserve mentionnée plus haut, le message a rapidement pris le dessus sur les messagers. Parce que depuis le temps que je crie au meurtre par rapport à notre indolence collective sur la question environnementale, il y avait enfin un mouvement d’envergure en la matière. Évidemment, et de façon prévisible, l’armada des réactionnaires classiques allait se mettre de la partie. Hyprocrisie des artistes en question, disent-ils. Clergé vert. Donneurs de leçons. Tout pour casser l’élan obtenu. N’importe quoi, sérieusement. Regarder le doigt quand le sage pointe la lune, en quelque sorte.

Ce contenu a été mis à jour le 30 décembre 2018 à 17 h 04 min.