L’échapper

Parce que la vitesse de nos sociétés nous gobe tout rond. Métro-boulot-dodo. Jusqu’à la prochaine chicane. Parce que notre culture bureaucratique s’intéresse davantage aux formulaires et autres duo-tangs qu’à l’humain.

 

 

Ce contenu a été mis à jour le 8 mai 2019 à 13 h 00 min.