Le temps de l’amour

Ontario Premier Doug Ford steps off the stage after addressing the Ontario PC Convention in Toronto, on Friday November 16 , 2018. THE CANADIAN PRESS/Chris Young

Selon Jair Bolsonaro, «il s’agit en fait d’imposer la norme de la majorité aux Indiens, aux homosexuels, aux Noirs, aux militants de gauche, aux minorités et aux oppositions». Peut-on comparer sans nuance le leader brésilien à Doug Ford? Bien sûr que non. Mais reste que la graine du populisme, nonobstant la vigueur de son éclosion, demeure. Cela dit, une chose rassure: la manifeste vague d’empathie et de solidarité des Québécois envers les Franco-Ontariens. De quoi rassurer.

Ce contenu a été mis à jour le 30 décembre 2018 à 17 h 06 min.