La liberté d’expression c’est du trouble

Reste que, et de là mon propos, il appert que toute la présente discussion sur la portée de cette même liberté d’expression fait cruellement abstraction d’une considération névralgique: la nuance. Parce que non, tout n’est pas si simple. Parce que non, la liberté d’expression n’est pas absolue. Parce que oui, elle possède certaines limites intrinsèques. L’incitation à la haine à l’encontre d’un groupe identifiable, par exemple.

Ce contenu a été mis à jour le 6 mars 2019 à 1 h 49 min.