La drôle de démocratie de Doug Ford

Ontario Premier Doug Ford speaks at the Ontario Legislature in Toronto, on Thursday, September 13, 2018. THE CANADIAN PRESS/Chris Young

La nouvelle revêt un petit côté fantastique: le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, annonce souhaiter employer la disposition de dérogation afin de suspendre les effets de la récente décision de la Cour supérieure ontarienne interdisant, à son gouvernement, de réduire pour l’instant le nombre de conseillers municipaux torontois. En d’autres termes: utiliser la bombe atomique afin d’écrapoutir une fourmi de jardin.

Ce contenu a été mis à jour le 30 décembre 2018 à 16 h 17 min.