Distinctions, prix et bourses

  • Récipiendaire du Prix d’excellence en enseignement, catégorie « doctorants et stagiaires postdoctoraux chargés de cours », Université de Montréal (2016)
  • Septuple récipiendaire du Prix d’excellence professorale André-Morel, Faculté de droit, Université de Montréal (2008, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016)
  • Récipiendaire du Prix Excellence in Teaching Awards de l’Université McGill (2015)
  • Bourse de la Chaire de recherche du Canada, troisième cycle
  • Bourse doctorale de la Faculté des études supérieures et postdoctorales (FESP), Université de Montréal
  • Bourse Jacques-Brossard, troisième cycle
  • Bourse du CRSH, troisième cycle
  • Liste d’excellence de la Faculté de droit de l’Université de Montréal (1996-1999)
  • Subvention CRSH (Observatoire national en matière de droits linguistiques)
  • Prix Lavery (excellence – droit de l’environnement), Bourse d’étude, premier cycle
  • Prix découlant de la publication du livre La fin de l’État de droit?(2014) :
    • Coup de cœur Renaud-Bray
    • 1er au Palmarès des ventes / Essais – Gaspard
    • 1er au Palmarès des ventes / Toutes sections – Librairie Olivieri
    • 1er au Palmarès des ventes / Essais – La Presse
    • Recension spéciale : Gregory TARDI, « Review of La fin de l’État de droit? by Frédéric Bérard », (2015) 9 Journal of parliamentary and political law = Revue de droit parlementaire et politique, 201 :
      • « […] Professor Bérard’s is the voice of knowledgeable outrage, not only at injustice but even more so at variations of illegality in current Canadian and Québecois society. Had he written in pre-Revolutionary France, this would have qualified as a cahier de doléances, decrying abuses of authoritarian power. In eighteenth century Britain or America, he would have been complimented as a pamphleteer. […] »
    • Prix découlant de la publication du livre Droit à l’indépendance (2015) :
      • 3e au Palmarès des ventes / Essais – Gaspard
      • Prix des libraires du Québec
    • Parmi les « Dix essayistes de moins de 40 ans qui transforment le Québec d’aujourd’hui », Revue Les libraires, numéro 94.
      • Frédéric Bérard : le défendeur du droit – « Frédéric Bérard est un juriste reconnu pour ses réflexions approfondies et accessibles. Cela explique pourquoi on prend tant plaisir à l’entendre lors de ses nombreuses interventions publiques ou à le lire, et pourquoi ses étudiants – il enseigne le droit public à l’Université de Montréal – l’apprécient autant. Que ce soit dans La fin de l’État de droit? (XYZ) ou Droit à l’indépendance (XYZ), Bérard se bat contre toute forme d’injustice et appelle à respecter le droit et la démocratie. Comment ne pas être sensible à son appel? »

Ce contenu a été mis à jour le 22 mars 2017 à 9 h 43 min.